Petites rparations et entretien en plomberie

Parfois, il vous faudra résoudre des problèmes de plomberie sans l’intermédiaire d’un pro. Au travers de simples méthodes, apprenez comment détecter une fuite d’eau via vos canalisations. Nos conseils vous viendront aussi en aide quand il vous faudra installer et remplacer des petits équipements plomberie sans recourir à un plombier.

Le compteur est un excellent moyen de repérer une fuite de tuyau

Une importante fuite d’eau s’explique fréquemment par une hausse anormale et continuelle de facture d’eau par rapport à votre consommation ordinaire.

Stopper votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire le compteur, est la première mesure à adopter pour localiser l’origine d’une fuite. Attendez au moins douze à vingt quatre heures avant de le remettre en marche

Prenez votre stylo et bloc note commencez par noter ce qu’affiche le compteur au moment de la coupure, puis au lors de sa réouverture. L’écart d’entre les deux chiffres vous révèlera intelligiblement la perte d’eau :

  • Pour empêcher votre système d’eau de fuir, arrêtez l’eau du robinet principal sous le compteur. Dès lors que les 12 à 24 h se soient écoulés, vous pouvez le réactiver.
  • Lisez attentivement le compteur et notez ce qui est écrit dessus. L’indication en m3 : c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous constaterez facilement les unités en hectolitres, décalitres et litres situées à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à 24 h et calculez l’écart entre les deux chiffres pour connaître précisément combien d’eau vous avez perdu.
  • votre compteur d’eau une fois remis en route consignez une nouvelle fois sur bloc-notes ce qu’il affiche. Le robinet doit être ouvert en même temps pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de surveiller le compteur d’eau. Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Relevez l’indication finale après l’avoir arrêté une nouvelle fois. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-notes ce que votre compteur d’eau a affiché : il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour connaître la valeur exacte de perte de volume d’eau. Votre débit réel de fuite d’eau se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez fermé votre compteur.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à inspecter toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci l’origine de la défaillance de la plomberie.

 Comment procéder en cas de fuite d’eau ?

Le dysfonctionnement d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite d’eau.

  • Comblage tuyau en Cu : Quel produit choisir

Pour boucher un tuyau en cuivre, vous pouvez employer un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Problème de fuite repéré au niveau d’un raccord:

Si votre raccord manifeste une fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Opérer un bouchage de tuyau en cuivre ? C’est facile avec du mastic bi-composant adhésif et durcisseur

Toute opération de colmatage de tuyau en Cu commence par le ponçage de tuyau en Cu. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’un torchon bien propre et puis, abrasez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Quelques conseils utiles pour opérer des petits entretiens de plomberie

Pour un polissage réussi, optez pour une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Fractionnez le mastic pour en faciliter le malaxage. Une fois cela terminé, vous obtiendrez ainsi un ballon de teinte homogène et pâteux. Appliquez-le sur la conduite ! La surface de fuite est bien polie, le mastic est bien malaxé ; il ne reste plus qu’à y aplatir le produit bi-composant En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour un calfeutrage réussi de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Réparer un problème de fuite sur tuyau en cuivre en vous servant d’un ruban adhésif spécial :

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en vous servant d’un sèche-cheveux. Passez immédiatement à la préparation du ruban autoamalgamant à appliquer sur la conduite.

Votre facture d’eau a explosé à cause d’un raccord fuyant : Comment y remédier ?

  • Quand la fuite provient de votre bague en PVC, la meilleure solution consiste à vous en approprier une neuve. Si elle est encore récupérable, resserrez-la tout simplement. Si elle continue à faire fuir de l’eau, repositionnez le joint ou remplacez-le.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie enCu

Souvent il est difficile de détecter l’origine d’une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct par exemple, tout comme le problème peut s’agir d’un gel de tuyauterie ou bien encore d’autre facteurs comme : la mauvaise qualité de soudage, le défaut de conception Les solutions de colmatage à adopter varient selon l’importance de la fuite. Le recours à l’utilisation d’un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de remédier un simple suintement. L’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire, pour le cas d’une importante fuite.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Il comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif qui se présentent sous forme solide. Vendu au magasin distributeur en barres ou bien aussi en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant durcisseur et adhésif est modulable avec les doigts. Le boulet homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit au contact avec l’air permettant le colmatage efficace de votre tuyau en Cu.

  • Ruban antifuite autoamalgamant :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

 Comment Réparer une fuite sur un tuyau en PVC sans l’aide d’un plombier : Les dix bonnes attitudes

  1. Empêchez l’eau de fuir en commençant par stopper votre compteur

Le compteur une fois arrêté, plus aucune eau ne doit continuer à circuler en amont de votre tuyauterie en état défectueux.

  1. Repérez puis tracez les zones à découper avant de vous débarrasser de la partie défectueuse

Avec votre feutre , commencez par marquer , de part et d’autre, les zones à tronçonner de la partie altérée de votre tuyau en PVC.

  1. Le reste des fragments doit être poli :

Pour réussir le décapage des surfaces de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un papier abrasif, d’un cutter ou d’un simple couteau que pour celle d’un ébavureur conventionnel.

  1. Passez tout de suite au délardage des zones de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout mouillée d’alcool pour astiquer les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de 3 à cinq centimètres. Utilisez un détergent conventionnel !

  1. Maintenant place au dégel des champs de contact :

Il est utile d’opérer le dégivrage des zones de contacts pour en garantir l’adhérence à la colle .

  1. Les tronçons de tuyau à échanger une fois groupés : Dimensionnez-les !

Il vous faudra d’abord jauger la partie altérée avant de la soustraire de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 centimètre.

  1. Le nouveau tuyau a été bien jaugé ; maintenant il vous faudra le scinder :

Le nouveau tube de remplacement une fois prêt, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez votre feutre et commencez par repérer la longueur des zones de coupe. Muni de votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet scindez le tube puis ébavurez ses extrémités. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Le nouveau fragment de tuyau une fois mesuré et découpé, il vous faudra le raccorder à votre système de tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir le segment du tuyau de rechange en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui assurent la fixation de la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la poser totalement au sol.

  1. La tuyauterie même raccordée peut encore fuir, encollez les zones de contact pour en finir :

Pour ce faire, vous avez deux possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Coller le nouveau tronçon au système par le bout du tube et des sections de la conduite d’origine.
  1. Le tube doit être connecté aux manchons :

Les manchons une fois insérés aux bouts du nouveau tube, saisissez-le à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

Astuces utiles pour changer le mécanisme de chasse d’eau

Stoppez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir et puis, videz la chasse d’eau en la tirant avant de songer à son remplacement.

  1. Enlevez le couvercle de la chasse d’eau :

Démonter une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la tout simplement !. La désinstallation d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en défaisant le fil assurant sa liaison à votre système de vidage.

  1. Il est temps pour vous d’enlever l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90 degrés dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

  1. Pour préparer votre toilette à l’installation de la nouvelle chasse d’eau ; pensez à séparer le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Enlevez les vis par le haut ensuite. Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le. Enlevez le soin d’étanchéité usé et dévissez le système de fixation du réservoir par le biais d’une clé spéciale.

  1. La pose d’une nouvelle chasse d’eau nécessite toujours le replacement du réservoir sur la cuvette :

Le nettoyage de la céramique passe avant la restauration du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la nouvelle chasse d’eau en vous servant d’une clef spéciale pour ce faire. Placez le nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis cette même vis en dernier. Serrez-en minutieusement les écrous.

  1. Pensez aussi à remonter flotteur et robinet pour réussir le montage de votre chasse d’eau neuve :

Préparez un joint à filer sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfilez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que c’est fait, stabilisez l’écrou de fixation du flotteur ; installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant d’une clef adaptée, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. Montez la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90 degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Quand le plombier n’est pas disponible : 5 bonnes méthodes pour nettoyer son chauffe-eau par soi-même

  1. Première précaution à prendre avant le nettoyage d’un chauffe-eau : il vous faudra l’éteindre et le mettre hors tension

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau, la première chose à faire consiste à désactiver son disjoncteur. Retirez le fusible une fois cela fait.

  1. Vidangez-le !

La vidange n’est pas nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau électrique à résistance stéatite alors que c’est le cas concernant un chauffe-eau thermoplongée. Il vous faudra en effet nettoyer la cuve du chauffe-eau électrique.

  1. N’oubliez pas de démonter la résistance du chauffe-eau électrique après l’avoir vidangé

Après avoir vidangé le chauffe-eau, désinstallez la résistance placée sous le capot de protection ! Dévissez également le capot de protection pour la détacher entièrement.

  1. Chauffe-eau électrique : Pour un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour astiquer la résistance d’un chauffe-eau. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer à l’aide d’une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Avant de rétablir le chauffe-eau, vous devez remettre la platine à sa place

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, restaurez la platine simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau.